Comment pêcher le brochet au vif en rivière ? 5 étapes essentielles

pêcher le brochet au vif - cannes caperlan
On se retrouve pour un nouvel article comment pêcher le brochet au vif en rivière.
Je vais utiliser différents montages, je viens d’acheter de deux cannes juste au dessus de gamme du premier prix. Je m’en suis vraiment bien sorti quand même puisque c’est bon marché mais cela sera idéal pour la pêche au brochet au fil en canal.
Avant de partager mon expérience sur la pêche au vif, voici un petit récapitulatif de ce qu’est la pêche au vif.

La pêche au vif consiste à utiliser comme appâts des poissons vivants pour attraper d’autres poissons. Les hameçons et les lignes peuvent être passés à travers certaines parties du poisson, y compris les yeux. Le poisson peut mourir lorsque le poisson cible est capturé, ou éventuellement après un certain temps. Les poissons appâts paniquent à l’approche des poissons prédateurs

Quels appâts utiliser pour pêcher le brochet au vif ?

  • les grenouilles
  • les crapauds
  • têtards
  • salamandres
  • guêpes
  • abeilles
  • chenilles
  • blattes
  • écrevisses
  • libellules
  • anguilles
  • sauterelles
  • larves
  • lamproie
  • sangsues
  • etc…

Pour plus d’information concernant les vifs qui sont interdits ou autorisés, vous pouvez consulter ce lien.

Quelles cannes pas chères utiliser pour pêcher le brochet au vif en rivière  ?

J’ai acheté deux cannes caperlan 3 mètres 50 en fibre de verre avec comme des renforts sur les anneaux. La canne à pêche est déjà équipée avec un moulinet donc j’ai plus qu’à garnir les moulinets, la canne reste assez souple. J’ai pris les deux mêmes cannes, pour 25€ le lot. Alors certes ce n’est pas la meilleures qualités qui existe sur le marché, mais je ne voulais pas trop me prendre la tête pour cette partie de pêche. Si vous avez un peu plus de budget, j’ai fait une sélection de cannes à pêche pour la pêche aux leurres aux brochets.
pêcher le brochet au vif - cannes caperlan

Quels montages faire pour la pêche aux carnassiers aux vifs ?

Je vais faire plusieurs montages différents. J’aurai deux cannes posées donc au total j’aurai quatre cannes à brochet.
Je vais les équiper aussi d’une manière différente les moulinets.  Le premier je vais le garnir de deux nylons tout simple. Un nylon qui fait quand même 30, centième,  6 kg 7, c’est quelque chose qui est déjà très résistant. Je mettrais bien évidemment un bas de ligne soit un fluorocarbonne ou alors en acier, cela va dépendre un peu du poste où je serai. Etant donné que nous sommes en Novembre et que le brochet à tendance à se cacher dans les endroits encombrés quand l’eau commence à se refroidir, je vais pêcher vais essayer de trouver un poste encombré. Pourquoi le brochet se met ici ? En général, pendant l’hiver le brochet a tendance à se mettre à l’affût des petites proies car il fait ses réserves et son sytème digestif à tendance à rétrécir, c’est pourquoi le brochet s’attaque à des proies beaucoup plus petites.
Il laisse en général les grosses proies lorsque l’hiver commence à tomber. J’ai d’ailleurs écris un article sur « comment pêcher le brochet aux leurres en hiver » si cela vous intéresse.
Pour la tresse, je vais mettre une tresse en 20 mm 0 2 quelque chose de très très résistant, c’est quasiment impossible de le casser. Je n’ai jamais cassé avec cette tresse là. Pour le fluoro, je prends généralement du 38 centièmes avec une résistance de 8 kg 7.
Pour le montage, je vais faire un montage en plombé, ne soyez pas surpris je vais utiliser un anti-emmeleur que l’on utilise en général pour la carpe, mais je vais m’en servir pour que mon vif soit relativement haut.
Je vais laisser une marge de 58 cm avec un plomb posés au fond donc il pourra naviguer entre le fond et 50 à 60 centimes au dessus .
Pour le deuxième montage, je vais opter pour le montage classique pour le brochet, où je vais du 15 g ou du 20 grammes avec un flotteur classique avec un stop flotte pour pêcher depuis la surface.
J’ai mis un raccord que j’ai protégé avec une gaine et à ce raccord je suis venu attacher non fluorocarbone.
voila donc là on arrive sur le poste de pêche je vais vite vous montrez l’installation des lignes finir mes lombaires démontage et puis on va voir ce que ce que c’est même si on n’a rien fait de poisson alors on se retrouve au bord de l’eau

Quel est le montage de base le plus simple possible pour pêcher le carnassier ?

J’utilise une ligne très classique avec un flotteur coulissant sur le fil en provenance du moulinet

  • On enfile tout d’abord une perle relativement dure ici une perle en bois.
  • On ajoute ensuite le flotteur
  • On ajoute le plom correspondant au grammage du flotteur
  • On ajoute une perle classique molle qui doit protéger le noeud de l’émerillon de l’agression du plomb sur le fil
  • pour faire les noeuds  pour pêcher le carnassier, il convient de faire les noeuds double, de manière à avoir une plus grande résistance.
  • Avant de serrer le noeud, il faut toujours bien le mouillé de manière à ce qu’elles s’imbriquent bien les unes sur les autres
  • Il faut ensuite couper le fil superflu à environ 2 millimètres.
  • Pour terminer le montage, il reste plus qu’à attacher le bas de ligne en acier après l’émerillon.
  • Le bas de ligne en acier est terminé par un triple numéro 4
  • Pour bloquer le flotteur à la hauteur désirée, il convient de faire un noeud de stoppeur. (on peut utiliser un morceau de caoutchouc que l’on met autour du fil.
  • Il suffit de couper le trop plein d’élastiques à peu près 1 centimètres de chaque côté

Comment attacher un vif pour pêcher le brochet ?

Il faut accrocher le vif en avant de la nageoire dorsale afin de pouvoir effectuer un ferrage instantanée si besoin

Que faire si un poisson mord ?

Quand un poisson mord, on doit le ramener doucement et fermement, il convient d’ajuster la traction à la résistance du fil utilisé. Il faut utiliser le ressort de la canne pour fatiguer le poisson en prenant soin de ne pas le noyer.

Un poisson mort qui coule au fond est difficile à ramener sans casser longtemps. Petit conseil, si vous pêcher un brochet il ne faut surtout ne pas monter le poisson trop vite sous peine de le voir faire un saut et se décrocher.

Soit vous desserrer le frein, soit vous ouvrez la bobine en gardant le doigt dessus de manière à pouvoir lâcher du fil instantanément en cas de tension soudaine dû à un sursaut du poisson.

La sortie de l’eau du poisson est un des moments les plus délicats de la pêche le poisson doit être ramené au bord seulement lorsqu’il est fatigué. Il faut le saisir en gardant son calme, éviter les gestes brusques susceptibles d’effrayer le poisson qui dans un ultime effort pourrait réagir violemment et casser le fil.

Le moment venu, pincé en arrière des ouïes avant de le sortir de l’eau. S’il est bien fatigué il ne se débattra que faiblement. Si l’on à l’intention de remettre le poisson à l’eau le manier avec beaucoup de précaution.