Avis & test Humminbird PiranhaMAX 4 DI – Détecteur de poissons portatifs

Quand on voit le nom du colibri, on est toujours excité ; ces gars sont connus pour faire partie des meilleurs détecteurs de poissons portables sur le marché. Ils trouvent toujours un moyen d’améliorer la qualité de vie et la facilité d’utilisation de leurs découvreurs tout en maintenant un prix compétitif, et le PiranhaMAX 4 ne fait pas exception. Pour le prix, c’est l’un des meilleurs sondeur de poissons que vous trouverez.

Notes & avis sur le HumminBird PiranhaMax 4 DI

Note du produit Humminbird PiranhaMax 4 DI

Les notes vont de 1 à 10


Ecran
8/10
Design
9.7/10
Qualité
9.6/10
PRIX
8/10

Où acheter le sondeur Humminbird Piranhamax 4 DI au meilleur prix ?

  • Humminbird Piranhamax 4 PT
    344,00 €

Avantages du Humminbird PiranhaMax 4 DI

  • Abordable
  • Simple à utiliser
  • Ajustement facile
  • Image nette avec rétro-éclairage LED

Inconvénients du Humminbird PiranhaMax 4 DI

  • Caractéristiques limitées
  • Pas de couverture d’unité

C’est un fantastique détecteur de poissons d’entrée de gamme, parce qu’il vous donne ce dont vous avez besoin sans avoir recours à beaucoup de cloches et de sifflets. Est-il livré avec un GPS, des points de cheminement, une cartographie en direct et un dessin de contour ? Non. Cela vous aidera-t-il à trouver du poisson ? Un oui catégorique. Avec son sonar DualBeam, vous obtiendrez des images de profondeurs allant jusqu’à 600 pieds, et avec son écran de 4,3 pouces doté d’une matrice de pixels 480V x 272H, ces poissons seront faciles à voir.

Spécifications et détails techniques

  • Capacité de profondeur : 182 Mètres
  • Transducteur : XNT 9 28 T montage sur tableau arrière, capteur de température intégré
  • Fréquence de fonctionnement : 200/455 kHz
  • Écran : résolution 272H x 480V, 4,3 pouces TFT couleur avec 256 couleurs, rétro-éclairage LED
  • Couverture par le sonar : DualBeam, 28 / 16 degrés
  • Cartes : UniMap

Affichage et interface

Ce modèle offre une fantastique amélioration par rapport aux anciens modèles de la série PiranhaMAX ; on ne peut pas surestimer à quel point il est plus facile de lire l’écran avec une augmentation de 12 % de la taille de l’écran, associée à 70 % de pixels en plus. Malgré cette augmentation de taille, l’appareil reste petit et léger (seulement 2 livres !), idéal pour les petits bateaux ou les kayaks, où l’espace est souvent un problème.

Nous espérons que tous ceux qui lisent ce document ont eu l’occasion d’utiliser un détecteur de poissons avec un rétro-éclairage LED ; si ce n’est pas le cas, vous passez à côté. Un rétro-éclairage vous permet de lire clairement votre écran, qu’il pleuve ou qu’il vente, dans le brouillard ou la nuit. Cela signifie que peu importe quand vous voulez aller pêcher, votre PiranhaMAX 4 peut vous accompagner.

Il existe plusieurs façons pratiques de changer l’affichage pour le lire plus facilement. Les fonctions standard sont toutes ici : vous pouvez zoomer sur certaines parties du retour du sonar pour une lecture plus claire, et vous pouvez augmenter le contraste entre les couleurs afin de créer une distinction plus évidente entre les parties claires et sombres du sonar. Une option d’affichage supplémentaire offerte par cet appareil est la fonction WhiteLine ; elle vous permet de remplacer une des couleurs par du blanc, ce qui donne un contraste saisissant. Supposons que vous pêchiez des poissons de fond ; vous pouvez remplacer le fond dur par une ligne blanche, de sorte que les poissons seront incroyablement visibles.

Sonar

Le PiranhaMAX 4 est incroyablement abordable, ce qui en fait un bon modèle pour les pêcheurs qui n’ont jamais acheté de détecteur de poissons auparavant, mais qui veulent en essayer un. Cela signifie qu’il est important de comprendre ce que fait le sonar et comment le lire. Voici comment cela fonctionne : le sondeur détermine automatiquement la profondeur. Il envoie des ondes sonores du transducteur dans l’eau ; lorsque ces ondes sonores frappent des objets, elles rebondissent et vous obtenez une lecture. Cela signifie que les relevés de votre sonar se font au fil du temps ; le transducteur envoie continuellement des ondes sonores pour la lecture.

Cet appareil est équipé d’un sonar DualBeam ; vous obtiendrez un cône de 16° de large, 455 kHz pour une imagerie claire du fond, et un cône de 28° de large, 200 kHz. Les différentes couleurs indiquent l’intensité des échos du sonar : le bleu est faible, le jaune moyen et le rouge fort. Le sol sera toujours rouge ; c’est là que la fonction WhiteLine s’avère utile.

La lecture précise du sonar peut demander un peu de pratique ; ne vous inquiétez pas, après peu de temps, ce sera comme une deuxième langue pour vous. D’ici là, nous vous recommandons vivement d’utiliser la fonction Fish ID+ de l’appareil. Cette fonction simple et astucieuse modifie l’affichage de sorte que lorsqu’il détecte ce qu’il identifie comme étant un poisson, il remplace l’image du sonar par de petites icônes de poisson ; pas de devinettes ici ! Les icônes sont même de tailles différentes selon la taille du poisson, ce qui vous permet d’éviter les petits alevins.

Trois alarmes

Lorsque vous êtes sur l’eau, vous ne voulez pas manquer une occasion d’attraper un poisson. Mais il peut y avoir des jours où la pêche n’est pas très bonne et où votre esprit commence à vagabonder ; et quand votre esprit vagabonde, il se peut que des poissons vous passent sous le nez. C’est là qu’intervient la première alarme de notre petite unité : l’alarme poisson. L’alarme de poisson se déclenche lorsque le transducteur détecte un poisson, et vous pouvez définir la taille de l’alarme : petite, moyenne ou grande. Cela signifie que si vous ne cherchez qu’à attraper un poisson trophée, vous pouvez le régler sur grand et vous préparer pour une journée de pêche sauvage.

L’alarme de profondeur est aussi simple que vous pouvez l’imaginer : lorsque le sonar atteint une profondeur particulière, ou plus bas, il sonne. La dernière alarme est idéale pour les longues journées de pêche : l’alarme de batterie vous indique que votre détecteur de poissons est à court de jus.

Conclusion

Pour le prix, on ne trouve pas assez de bonnes choses à dire sur le PiranhaMAX 4. Il est incroyablement portable, facile à utiliser, facile à lire et incroyablement abordable. Il est parfait pour le kayak, le canoë ou encore pour le float-tube ou d’autres petits bateaux, parfait pour les amateurs en herbe. Pour ceux qui sont prêts à dépenser un peu plus, il existe des modèles équipés d’un sonar à imagerie descendante ou d’un sonar CHIRP, mais pour ceux qui recherchent un détecteur de petits poissons simple et efficace, le PiranhaMAX est imbattable.